Standards, Evaluation, Certification and implications for the study of Competitive Intelligence

Christian Bourret

Abstract


The rise of standards, evaluations and certifications are expressions of what may be called the cult of performance and efficiency. Standards and assessment are frequently presented as inevitably, improving quality through a project approach.  As such they reflect a strong focus on efficiency in a world dominated by the quantitative approach. These standards and evaluations may hinder Competitive Intelligence goals. Building on the interdisciplinarity of Information and Communication Sciences (ICS), we propose another qualitative approach to standards and assessment. Finally, we considers the challenges represented by standards in the context of globalization of the economy and of trade.


Keywords


Standards, evaluation, certification, competitive intelligence

Full Text:

PDF

References


ALÉMANNO-PARRINI, S., LE MOËNNE, C. 2010. Appel à contributions pour le n° 38 : « Evaluation, communication ? », Revue Communication & Organisation : http://www.fabula.org/actualites/communication-et-organisation-n38-evaluation-communication_39084.php (visited on December 2011 3rd ).

AVENIER, MJ. 1997. Le Management stratégique dans la complexité : un cadre de réflexion, consultable sur http://www.strategie-aims.com/montreal/avenier.pdf

BERNARD, F. 2006. « Les SIC une discipline de l’ouverture et du décloisonnement », in BOUZON (Arlette) sous la dir. de, La communication organisationnelle en débat. Champs, concepts, perspectives, Paris, L’Harmattan, pp. 33 – 46.

BOUSSARD, V., DEMAZIERE, D., MILBURN, P. 2010. L’injonction au professionnalisme. Analyses d’une dynamique plurielle, Presses Universitaires de Rennes, 176 p.

BOUSSARD, V. 2008. Sociologie de la gestion. Les faiseurs de performance, Paris, Belin, 263 p.

BOUSSARD, V. (Red.) 2005. Au nom de la norme : Les dispositifs de gestion entre normes organisationnelles et normes professionnelles, Paris, L’Harmattan, 224 p.

BOUTINET, JP. 2001. Anthropologie du projet, Paris, PUF, 6e éd., 350 p.

CACALY, S., LE COADIC, YF., POMART, PD. and SUTTER, E. 2008. Dictionnaire de l’information, Armand Colin, 3e éd., 294 p.

CAPRON, M. 2007. « Les enjeux de la mondialisation des normes comptables », L’Economie politique, 2007 / 4, n° 36.

CARAYOL, V. 2004. Communication organisationnelle. Une perspective allagmatique, Paris, L’Harmattan, 235 p.

D’ALMEIDA, N. 2006. « Les organisations entre projets et récits », in BOUZON (Arlette) dir., La communication organisationnelle en débats. Champs, concepts et perspectives, Paris, L’Harmattan, p. 145 – 158.

D’ALMEIDA, N. 2007. Les promesses de la communication, Paris, PUF, 2001, rééd., 2007, 264 p.

DAVID, A. (red.) 2010. Intelligence Economique et problèmes décisionnels, Paris, Ed. Hermes - Lavoisier.

DIAZ-BONE, R., THÉVENOT, L. 2010. « La sociologie des conventions. La théorie des conventions, élément central des nouvelles sciences sociales françaises », Trivium, 5–2010 : http://trivium.revues.org/index3626.html. (visited on June 2010 27th).

DORTIER, JF. 2005. « Les professionnels de l’intelligence : portrait de groupe », Les travailleurs du savoir, Sciences Humaines, n° 157, pp. 28 - 33.

EHRENBERG, A. 1991. Le culte de la performance, Paris, Calmann-Lévy.

ELLUL, J. 2001. La technique ou l’enjeu du siècle, Paris, Economica, 1990, rééd. 2001, 423 p.

GAULEJAC, V. 2009. La société malade de la gestion. Idéologie gestionnaire, pouvoir managérial et harcèlement social, Paris, 2005, nouvelle éd., Points-Seuil, 353 p.

Gendarmerie Nationale (2006) Mémo Intelligence Economique, 55 p.

GENELOT, D. 2001. Manager dans la complexité, Paris, INSEP Consulting, 357 p.

GUILHON, B., LEVET, JL. (reds.) 2003. De l’Intelligence Economique à l’Economie de la Connaissance, Paris, Economica, 199 p.

HOLMES, A. 2002. Risk Management, Oxford, Capstone Publishing, 122 p.

JEANNOT, G. 2010. « La fatigue d’être client », Informations sociales, Les services publics face à leurs usagers, n° 158, pp. 34 – 41.

LEBAS, C., PICARD, F. 2003. « Intelligence économique, analyse stratégique évolutionniste et compétences de l’organisation », in GUILHON, B., LEVET, JL. (reds.) De l’Intelligence Economique à l’Economie de la Connaissance, Paris, Economica, pp. 15 - 31.

LE MOËNNE, C. 2004. « La communication organisationnelle à l’heure de la dislocation spatio-temporelle des entreprises. La mutation des formes organisationnelles », Sciences de la Société, in CHESSEL, M.-E., COCHOY, F. dir., Marché et politique. Autour de la consommation engagée, Toulouse,

LERASS, Presses Universitaires du Mirail, n° 62, 2004, pp. 209 – 224.

LEVET, JL. 2001. L’Intelligence Economique. Mode de pensée, mode d’action, Paris, Economica, 154 p.

LIEVRE, P. 2002, Evaluer une action sociale, Rennes, Ed. ENSP, 115 p.

MAYÈRE, A. 1990. Pour une économie de l’information, Paris, Editions du CNRS.

MÉTAYER, Y., HIRSCH, L. 2007. Premiers pas dans le management des risques, Paris, Afnor, 2007, 135 p.

MIÈGE, B. 2004. L’information-communication objet de

connaissance, De Boeck, Bruxelles, 248 p.

MINTZBERG, H. 2002. « Nous vivons dans le culte du management », entretien, in Les organisations. Etat des savoirs, CABIN (Philippe) coord. par, Editions Sciences Humaines, Auxerre, pp. 91 – 97.

MINTZBERG, H. 2001. Le Management. Voyage au centre des organisations, Paris, Ed. d’Organisation, 570 p.

MORIN, E., LE MOIGNE, JL. 2003. L’intelligence de la complexité, Paris, L’Harmattan, 332 p.

MUCCHIELLI, A. 2010. Communication & Influence. Approche situationnelle, Editions Ovadia, Nice – Genève – Paris – Bruxelles – Montréal, 124 p.

MUCCHIELLI, A. 2001. Les sciences de l’information et de la communication, Hachette Supérieur, 3e éd., 158 p.

OLLIVIER, B. 2000. Observer la communication. Naissance d’une interdiscipline, CNRS Editions, Paris, 184 p.

PLANTE, J. 1991. Principes d’une évaluation socialement utile. Leçons d’une expérience québécoise », in Outils, pratiques, institutions pour évaluer les politiques publiques, Paris, La Documentation française.

SCHWEYER, FX. 2010. « Hôpital, une tension entre coûts et valeurs », in HALPERN (Catherine) coord. par, La Santé. Un enjeu de société, Auxerre, Ed. Sciences Humaines, pp. 278 – 287.

THÉVENOT, L. 1997. « Un gouvernement par les normes. Pratiques et politiques des formats d’information », in CONEIN, B., THEVENOT, L. dir., Cognition et information en société, Paris, Editions de l’EHESS, pp. 205 – 242.

WOLTON, D. 2009. Informer n’est pas communiquer, Paris, CNRS Editions, 147 p.

ZACKLAD, M. 2009. « Les économies de la convivialité dans les sociétés de l’information et des services », Leçon inaugurale, Paris, CNAM, 17 juin 2009.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


JISIB is indexed by ESCI, SCOPUS, EBSCO, DOAJ, Google Scholar, EconBib and SCImago, and is ranked as a Level 1 publication by the Norwegian Social Science Data Services. JISIB has applied for admittance to Web of Science.